Psaume 131 12-ème psaume des degrés

Le mot Mahaloth, signifie degrés ou montées ou excellences. Quelques interprètes, prenant ce mot pour excellences, affirment que le psaume 120 et les 14 suivants, sont appelés cantiques d’excellences à cause de la doctrine qui y est contenue.
Les autres, prenant ce mot pour montées affirment que ces 15 psaumes ont été composés, afin qu’ils fussent chantés par ceux qui montaient à Jérusalem, pour se rendre aux fêtes solennelles, afin qu’ils eussent de quoi s’entretenir parmi les chemins en de saintes méditations, apprenant ces psaumes pour les chanter ensuite dans l’assemblée.
Quelques  autres interprètes rapportent ce mot de montées ou des remontants, au retour de la captivité de Babylone, comme si ces psaumes étaient consacrés particulièrement à faire commémoration d’une telle délivrance.

Les autres prenant ce mot pour degrés, rapportent ces 15 psaumes, à l’ordre des chants sacrés, dont il est fait mention dans 1 chroniques 25 et pensent qu’ils étaient chantés par les lévites lorsqu’ils montaient en la chaise de Moïse, pour lire la Loi, suivant ce qui est écrit, Néhémie 9 : 4